Vici.org

Summary

Extraction de calcaire et taille de blocs durant la seconde moitié du IIe s. de n.e.

Class:

  • Workshop or industry
  • invisible
  • Location ± 0-5 m.
(see also PELAGIOS)

Identifiers:

Nearby

Habitat rural de la Tène D-au IIIe s.

Habitat rural de la Tène D-au IIIe s. de n.e.

Cimetière à inhumation IIIe-IVe s.

Cimetière à inhumation IIIe-IVe s.

Archéo'site Les Rues des Vignes

Archéo'site Les Rues des Vignes

Voie Romaine de Saint Quentin à Cambray

Voie Romaine de Saint Quentin à Cambray

Images

Surroundings (Panoramio)

Annotation

There is no English annotation yet. Presented is an annotation in French.

Fouille Préventive Archéopole 2008

Extraction de calcaire et taille de blocs durant la seconde moitié du IIe s. de n.e.

 

 

La fouille a essentiellement permis l'étude d'une installation agricole qui évolue du début du Ier s. apr. J.-C. jusqu'au IIIe s. Le site est structuré par un système d'enclos qui évolue à plusieurs reprises. Dans l'espace intérieur, plusieurs bâtiments s'implantent soit sur poteaux soit sur solin. Des analyses de sol révèlent des concentrations de phosphates élevées, étayant l'hypothèse de bâtiment-étable. Les remaniements semblent correspondre à un développement économique, perceptible au travers des nouveaux bâtiments liés à l'élevage mais également dans le mobilier de mouture qui évolue de petites meules à actionnement manuel vers de grandes meules à entrainement mécanique. L'habitat est abandonné dans la seconde moitié du IIIe s. Le territoire est alors quadrillé de fossés de parcellaire et par un chemin auprès duquel s'implante un petit cimetière à inhumations composé de huits sépultures. La présence d'une ou plusieurs monnaies en alliage cuivreux et en argent est observable dans cinq des huit sépultures. Le site est fortement perturbé par les batailles menées dans le Cambrésis en novembre 1917. La découverte de la dépouille d'un soldat du Commonwealth dans un impact d'obus a permis de restituer le corps aux autorités britanniques.

 

Fouille Préventive Archéopole 2008

Extraction de calcaire et taille de blocs durant la seconde moitié du IIe s. de n.e.

 

 

La fouille a essentiellement permis l'étude d'une installation agricole qui évolue du début du Ier s. apr. J.-C. jusqu'au IIIe s. Le site est structuré par un système d'enclos qui évolue à plusieurs reprises. Dans l'espace intérieur, plusieurs bâtiments s'implantent soit sur poteaux soit sur solin. Des analyses de sol révèlent des concentrations de phosphates élevées, étayant l'hypothèse de bâtiment-étable. Les remaniements semblent correspondre à un développement économique, perceptible au travers des nouveaux bâtiments liés à l'élevage mais également dans le mobilier de mouture qui évolue de petites meules à actionnement manuel vers de grandes meules à entrainement mécanique. L'habitat est abandonné dans la seconde moitié du IIIe s. Le territoire est alors quadrillé de fossés de parcellaire et par un chemin auprès duquel s'implante un petit cimetière à inhumations composé de huits sépultures. La présence d'une ou plusieurs monnaies en alliage cuivreux et en argent est observable dans cinq des huit sépultures. Le site est fortement perturbé par les batailles menées dans le Cambrésis en novembre 1917. La découverte de la dépouille d'un soldat du Commonwealth dans un impact d'obus a permis de restituer le corps aux autorités britanniques.